Le jury du 66è Festival de Cannes a attribué sa Palme d’Or au film La vie d’Adèle, Chapitre 1 et 2, d’Abdellatif Kechiche. La film, tiré du roman graphique Le bleu est une couleur chaude – lui-même Lauréat du prix du public à Angoulême en 2011, de Julie Maroh, relate l’histoire d’amour entre deux jeunes femmes, incarnées à l’écran par Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos.

Nous vous racontions il y a quelques jours comment il avait déjà suscité l’enthousiasme des critiques lors de sa projection, non sans réveiller quelques clichés au passage (Lire «La vie d’Adèle» fait chavirer Cannes).

Il sortira en salles le 9 octobre prochain.