[mise à jour, 21/01/2014] Correction: cette proposition de loi n’a été adoptée qu’en première lecture.

Alors qu’en France le Conseil constitutionnel validait la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples homosexuels, le Parlement portugais a adopté en première lecture vendredi 17 mai une proposition de loi qui étend l’adoption aux couples de même sexe en permettant à une personne d’adopter l’enfant de son/sa conjoint-e. La proposition a été votée à l’Assemblée avec une très courte avance de seulement cinq voix. Sur les 230 député-e-s, 9 se sont abstenu-e-s et 28 n’ont pas participé au scrutin. C’est le parti social-démocrate (centre-droit) qui détient la majorité avec 105 député-e-s. Le Portugal a ouvert le mariage aux couples homosexuels en 2010, mais sans adoption.

Pour le militant Paulo Corte-Real, président de l’association Intervenção lésbica, gay, bissexual e transgénero (Ilga), cette avancée est déjà une belle victoire: «C’est une approbation super importante et fondamentale puisqu’elle concerne les droits des enfants, pas seulement les couples». Présentée au même moment, une autre loi visant à ouvrir l’adoption plénière aux couples de même sexe a pourtant été rejetée. «Nous allons continuer à nous battre pour des droits d’adoption plus larges, maintient Paulo Corte-Real, cité par Reuters. Ces deux votes montrent qu’il y a eu des progrès, même malgré le rejet. Le soutien à l’adoption s’est beaucoup développé depuis l’an dernier.»

Photo Andrés Monroy-Hernández