Selon les organisateurs, la première Gay Pride de Crest, dans la Drôme (26) a réuni entre 2500 et 3000 personnes dans les rues de la ville, fief d’Hervé Mariton, député-maire, et l’un des plus farouches opposants à la loi sur le mariage pour tous. Cette marche était donc très symbolique. Plusieurs personnalités avaient fait le déplacement, dont Jean-Luc Romero, conseiller régional d’Ile-de-France et président des Elus locaux contre le sida.

 

Selon Le Dauphiné Libéré, il y avait aussi Jean-Luc Bennahmias, député européen MoDem ou Christine Priotto, maire de Dieulefit et Thomas Thévenoud, député de Saône-et-Loire. Les organisateurs, qui dans un premier temps, avaient expliqué vouloir rencontrer Hervé Mariton, ont préféré rédiger une lettre ouverte le remerciant “d’avoir fait entrer la ville de Crest dans l’histoire des luttes LGBT en lui offrant la plus grande marche des fiertés au monde en pourcentage de sa population.”

Notre envoyée spéciale sur place, Maëlle Le Corre, vous proposera très prochainement un reportage vidéo sur cette première Marche des fiertés de Crest.

Photo Maëlle Le Corre