Marinette Pichon était l’invitée du Grand Journal sur Canal + hier. L’ancienne footballeuse professionnelle a été interrogée sur le mariage pour tous. Oui, la loi va changer sa vie, a-t-elle confié, puisqu’elle est le parent social de l’enfant qu’elle élève avec sa femme depuis 6 mois. Pour elle, la loi qui a été votée le 23 avril est suffisante dans un premier temps, mais elle a rappelé que des « engagements » avaient été pris par la Majorité au sujet de la PMA et qu’il faudrait « aller jusqu’au bout ».

Michel Denisot l’a ensuite faite réagir sur le sujet de l’homophobie dans le sport. Marinette Pichon a estimé que les résultats de l’enquête sur l’homophobie dans le sport (Lire Dans le football de haut niveau, l’homophobie reste la norme, selon une enquête du Paris Foot Gay) n’étaient pas plus surprenants que ça: « Elle a été faite auprès de clubs de Ligue 1, essentiellement des hommes », a-t-elle remarqué. Elle-même, en revanche, reconnaît ne jamais avoir ressenti d’homophobie dans sa pratique du sport.

L’ancienne attaquante détient le record de buts marqués en équipe de France, avec 81 réalisations.

Revoir son interview:

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo