Considérée comme l’une des basketteuses les plus prometteuses de sa génération, la sportive de 22 ans Brittney Griner qui porte désormais le maillot des Phoenix Mercury, vient de devenir l’égérie du célèbre équipementier sportif. Une nouvelle qui tombe à peine une dizaine de jours après son coming-out.

«JE SUIS OUT, JE VAIS BIEN»
C’est dans une émission de Sports Illustrated en compagnie de deux autres basketteuses phares de la WNBA, Skylar Diggins et Elena Delle Donne, qu’elle a abordé le sujet de la façon la plus naturelle qui soit:

«Je n’ai jamais caché qui j’étais et ma sexualité. Alors, ça [le coming-out] n’a pas été difficile du tout. Si je peux montrer que je suis out, que je vais bien, que tout est ok, alors j’espère que les jeunes générations le verront de la même manière.»

Une sortie de placard tout en discrétion (peut-être trop?) pour cette jeune sportive fraîchement sortie de la Baylor University (Texas) qui brille sur le terrain notamment par ses dunks spectaculaires.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=H3-gPgKU1ms

Si vous ne pouvez pas lire la vidéo, cliquez sur Brittney Griner speaks on her sexuality

NIKE, EN QUÊTE D’UN AMBASSADEUR GAY
Brittney Griner devient donc la première égérie lesbienne de Nike, qui cherchait déjà depuis plusieurs années un-e ambassadeur-drice LGBT pour élargir son public. La marque à la virgule d’ailleurs serait déjà en quête d’un athlète ouvertement gay pour poursuivre sur sa lancée. Jason Collins, dont le coming-out vient de faire grand bruit au sein de la NBA sera-t-il pressenti?

Photo: Capture