Raymond_BuysL’histoire est arrivée il y a deux ans, mais elle ne fait surface que maintenant. Attention, elle est quasi-insoutenable. Raymond Buys, 15 ans, est mort après avoir été envoyé dans un camp qui promet de transformer les garçons efféminés en «homme», rapporte le Daily Maverick. Raymond avait des difficultés à l’école et le camp a été conseillé à sa mère par un ami. Pour 2000 dollars par mois, le responsable du camp promettait de transformer les garçons qu’on lui confiait « en hommes ». Une autre manière de dire qu’on veut transformer les gays en hétéros, selon l’activiste américaine Melanie Nathan, qui connaît bien l’Afrique du Sud (Lire Man up or die | murders of effeminate teens at South African Ranger Training Camp).

ENCHAÎNÉ À SON LIT
Pendant deux mois, Raymond a été battu, torturé, électrocuté, enchaîné à son lit la nuit sans possibilité de pouvoir aller aux toilettes. On lui a même fait manger ses propres excréments. Sa mère a essayé de le voir mais s’est vue opposer une fin de non-recevoir et quand elle a reçu une photo de son fils très amaigri et blessé, on lui a expliqué que le garçon se faisait du mal à lui-même. Raymond a finalement dû être hospitalisé. On lui a alors diagnostiqué un traumatisme crânien, un bras cassé en deux endroits, une sévère déshydratation (photo). Il est mort quelques jours plus tard.

Avant lui, deux autres adolescents sont morts dans ce camp. Leur décès avait été alors imputé à des causes naturelles. Cette fois-ci, le responsable du camp, un ancien membre de la garde rapprochée du leader raciste Eugene Terreblanche, ainsi que son assistant, ont été inculpés pour meurtre. Ils plaident non-coupables.

Photo Daily Maverick