LE SCOOP DE LA SEMAINE
Une étude menée par des experts des CHU de Montpellier et de Nice, à la demande du Comité international olympique (CIO), vient de mettre au jour l’un des mystères du monde sportif: certaines athlètes ont dans leur patrimoine génétique le chromosome masculin Y, révèle La Dépêche, vendredi 25 avril.

La recherche, dirigée par les professeurs Patrick Fénichel et Charles Sultan, a été effectuée à la demande du Comité international olympique et de la Fédération internationale d’athlétisme. Le CIO leur a soumis le dossier médical de quatre athlètes finalistes d’épreuves lors des Jeux olympiques de Londres 2012 et qui présentaient des taux de testostérone largement au-dessus des normes féminines et proches des niveaux masculins. À partir de tests ADN, les chercheurs sont parvenus à prouver que la masculinité très forte de ces athlètes n’était pas due à une prise de produits dopants mais à une anomalie génétique, particulièrement rare chez les femmes et dans la population en général.

Les résultats devraient être publiés très prochainement, indique La Dépêche qui rappelle l’affaire Caster Semenya. La championne du 800 mètres avait été suspectée d’être un homme, puis d’être hermaphrodite, et dans les deux cas d’avoir usurpé son titre.

Avec cette recherche, au départ liée à la lutte contre le dopage, les instances sportives internationales commencent à acter le fait que l’être humain est moins binaire qu’elles le souhaiteraient. La question des tests de féminité en sport, beaucoup plus complexe qu’il n’y parait, a fait l’objet d’un ouvrage passionnant d’Anaïs Bohuon, Le test de féminité dans les compétitions sportives, une histoire classée X? (lire Anaïs Bohuon: «Avec les tests de féminité, les instances sportives sont confrontées à l’inanité du projet de définir une “vraie femme”»).

LA FLASHMOB DE LA SEMAINE
Choré impeccable sur We Found Love de Rihanna, pleins de cœurs à la fin, Rosa Bohneur, l’un de leurs partenaires en arrière plan, il est beau la flashmob parisienne d’athlètes de la FSGL pour annoncer le Tournoi international de Paris (TIP) du 17 au 20 mai. Il sera possible d’apprendre les mouvements lors d’un atelier prévu dans le cadre du tournoi.

Si le lien ne s’affiche pas, cliquez sur Tournoi international de Paris 2013 : Flashmob

LE TEA DANCE DE LA SEMAINE
Organisé par le TIP et la Fédération sportive gaie et lesbienne (FSGL) au Tango, le 28 avril. Les bénéfices d’une tombola organisée pour la soirée seront reversés au fonds de solidarité du TIP et les bénéfices de la soirée alimenteront celui de l’Outreach des Gay Games de Cleveland (2014). Le Tango, 11, rue au Maire, Paris 3e, à partir de 18h30.

Il ne reste que quelques heures pour s’inscrire au TIP. Clôture ce vendredi 26 avril au soir.

LES TWEETS DE LA SEMAINE
Au lendemain de l’adoption de la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de personnes de même sexe, mardi 23 avril, Florence Masnada, l’ancienne championne de ski alpin, se réjouit de l’événement avec simplicité et classe:

La patineur Johnny Weir, lui, a le tweet tricolore, qui félicite des frères et sœurs français. Heureux.

LE CALENDRIER DE LA SEMAINE
Annoncé, jeudi 25 avril, par la Fédération internationale de rugby, le planning de la Coupe du monde féminine de rugby qui a lieu en France en 2014 (1er-17 août). Les poules qualificatives se tiendront dans le stade du centre national du rugby français à Marcoussis et celui du club de la ville. Les demi-finales le 13 août, la finale et la petite finale le 17 août auront lieu au Stade Jean-Bouin, à Paris.

Huit pays sont déjà qualifiés pour l’événement: la nouvelle-Zélande, championne du monde 2010, l’Angleterre, finaliste, l’Australie, les États-Unis, le Canada, l’Irlande, le Pays de Galles et la France pays hôte.

LES BÉBÊTES DE LA SEMAINE
Victor et Johnny Weir-Voronov ont des chiens qui s’aiment.

https://twitter.com/Vweirvoronov/status/327541202465464322

LE RAPPEL À L’ORDRE DE LA SEMAINE
Son patron, George Gigi Becali, avait tenu des propos homophobes, le club de football du Steua Bucarest a été rappelé à l’ordre par la Cour européenne de justice, jeudi 25 avril. L’homme d’affaire, ancien député, déjà connu pour des dérapages verbaux homophobes, avait déclaré qu’il n’engagerait jamais un joueur homosexuel.

LE NAVRATILOTWEET DE LA SEMAINE

Martina Navratilova s’est croquée sur son vélo: «Autoportrait».

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter: benedicteliesse