On sait qu’à chaque vote, ou presque, à l’Assemblée nationale, il y a des erreurs et des rectificatifs après coup. On le sait, mais certaines erreurs sont plus amusantes que d’autres. Hier, mardi 23 avril, Henri Guaino, l’un des adversaires les plus acharnés de la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples homosexuels, celui qui estimait que le Parlement n’était pas «légitime» pour légiférer sur le sujet, a voté «oui». Par erreur, comme quatre autres député-e-s UMP (Marcel Bonnot, Marianne Dubois, Luc Chatel et Alain Chrétien).

L’affaire n’a évidemment pas échappé à Sophia Aram, qui a très vite tweeté:

Mais pour une humoriste, un tweet, sur un sujet comme celui-ci, ça ne peut pas être suffisant. Sur France Inter ce matin, Sophia Aram, dont le soutien à l’égalité des droits a été très clair très vite, est allée plus loin. Devant François Bayrou, elle a rappelé que, lors d’une précédente chronique en présence du président du Modem, elle avait annoncé qu’elle se marierait le jour où le mariage serait ouvert à tous les couples. Ce jour étant venu, elle a donc fait sa demande:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Le Billet de Sophia Aram

Un bonheur n’arrivant jamais seul, sa ferveur dans l’opposition et son erreur valent aussi à Henri Guaino de rejoindre Christiane Taubira, Hervé Mariton et Virginie Merle-Tellenne (alias Frigide Barjot) dans le clan des tricotés de l’excellent blog Delit Mail. Alors, heureux?

Henri Guaino Delit Mail

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis