Le projet de loi sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de personnes de même sexe voté hier, mardi 23 avril, est revenu faire un petit tour à l’Assemblée nationale, mercredi. Christiane Taubira, la Garde des Sceaux qui a porté le projet de loi, a été interpellée par Philippe Vitel sur la PMA et la GPA: «Madame la ministre, sortez votre plan caché et informez les Françaises et les Français du calendrier qui est le vôtre pour satisfaire les désirs d’enfants de couples homosexuels en leur autorisant la GPA et la PMA dans notre pays», lui a lancé le député UMP du Var, s’appuyant sur des propos de Bruno Le Roux, favorable à la PMA depuis longtemps, et répétés sur RMC mercredi matin.

Si vous ne parvenez pas à voir la vidéo, cliquez sur Christiane Taubira: «Laissez la paix civile revenir dans ce pays»

«J’avoue mon embarras. Je ne sais pas répondre à votre question parce que je ne sais pas sur quoi elle repose, a répondu la ministre de la Justice à Philippe Vitel. L’Assemblée nationale a adopté hier par 331 voix pour, le texte ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de personnes de même sexe.

«Ce texte de loi vous-même vous l’avez communiqué au Conseil constitutionnel. Je veux croire qu’en bon démocrate, vous allez attendre tranquillement la décision du Conseil Constitutionnel. Si le Conseil censure le texte, nous en tirons les conséquences; s’il le confirme, la loi sera promulguée dans les dix jours par le Président de la République, c’est notre droit qui pose les choses ainsi.

«Je ne sais pas de quoi vous parlez d’autre. Je n’ai pas connaissance d’une autre texte et je vois que vous voulez faire un débat après le débat parce que je crois que désespérément vous voulez entretenir l’énervement dans la société; vous voulez entretenir une contestation qui défasse le lien social; vous voulez lutter contre la paix civile parce que vous voulez régler vos comptes avec ce gouvernement sur le dos des Français qui vivent des difficultés au quotidien.

«S’il doit y avoir un texte, vous patienterez pour le voir. Pour ma part je n’en ai pas connaissance. Cessez de faire le même débat de façon circulaire, laissez la paix civile revenir dans ce pays, nous en avons besoin et les Français y ont droit».

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter: benedicteliesse