Responsable du projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe au sein du groupe socialiste depuis l’annulation de l’élection de Corinne Narassiguin, Bernard Roman a pris le parti de défendre les familles homoparentales. C’est notamment pour cela qu’il a fait partie des premiers à s’engager en faveur de la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes. Loin des discours théoriques de l’opposition, le député du Nord a voulu ancrer ses propos dans le réel, conscient que ce projet de loi touche directement la vie de milliers de personnes.

Si vous ne parvenez pas à voir la vidéo, cliquez sur Bernard Roman: Derrière la loi, il y a des hommes, des femmes, des enfants

Dans l’explication de vote qu’il a prononcée pour son groupe, il a par ailleurs démenti l’opposition, pour qui ce projet de loi serait une réponse électoraliste à un lobby bien implanté. «Ce n’est pas une loi pour une minorité, mais pour la société toute entière», a affirmé Bernard Roman.

Si vous ne parvenez pas à voir la vidéo, cliquez sur Bernard Roman: Ce n’est pas une loi pour une minorité mais pour la société toute entière

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln