Magistrat général de l’État de Rio de Janeiro, le juge Valmir de Oliveira Silva a publié vendredi 19 avril une décision autorisant les couples de même sexe qui ont contracté une union civile à se marier. Il estime que les lois interdisant le mariage aux couples homosexuels sont inconstitutionnelles et qu’elles vont à l’encontre de la jurisprudence de la Cour suprême, qui a ouvert la voie à la reconnaissance de ces unions. Cette décision juridique fait de Rio de Janeiro le 11e État brésilien à ouvrir le mariage aux conjoints de même sexe, derrière São Paulo, Paraná, Mato Grosso do Sul, Espírito Santo, Bahia, Alagoas, Sergipe, Piauí, Ceará et le district de Brasília.

UNION CIVILE OBLIGATOIRE
Mais des difficultés se posent quant à l’application de cette mesure. Comme l’explique sur son blog le député gay Jean Wyllys, pour que le mariage d’un couple homosexuel soit reconnu, ce couple doit d’abord être uni civilement. Ce n’est qu’ensuite qu’il peut saisir un juge pour que cette union devienne un mariage à part entière. Or, cette modification intervient au bon vouloir du juge local. Dans certaines villes de l’État, les instances juridictionnelles transformeront effectivement les unions civiles en mariages, mais à Rio de Janeiro même, où le juge local est opposé à cette avancée, il est probable que les couples de même sexe ne bénéficieront pas du même traitement.

Le député Jean Wyllys déplore que le juge ne soit pas allé plus loin dans sa démarche vers l’égalité des droits. Mais rien n’est perdu: dans l’État de São Paulo, un magistrat avait pris une décision similaire en 2011. Un an plus tard, il a émis un nouveau jugement, ouvrant pleinement la voie au mariage pour tous les couples, sans qu’il soit nécessaire de contracter une union civile au préalable.

Via Pink News

Photo AKtarus

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln