Erwann Binet, était, mardi soir, l’invité du Grand Journal de Canal+ face à Virginie Merle-Tellenne alias Frigide Barjot.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur LE GRAND JOURNAL du 16/04/13 – Part. 2 La manif pour tous

Après que celle-ci s’est expliquée sur la lettre de Karl Zéro son beau-frère, le débat a commencé (à 10′). Il a porté sur la filiation et la future loi sur la famille, la radicalisation du mouvement. Le rapporteur du projet de loi sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de personnes de même sexe à l’Assemblée nationale, a rappelé que la commission des lois a adopté, lundi, le projet revenu de son examen au Sénat, avec 26 voix de la majorité contre 6 de l’opposition.

Un face-à-face plus qu’un débat, marqué par de nombreuses interruptions de la porte-parole de la «Manif pour tous» au point que Michel Denisot a dû la rappeler à l’ordre (17′).

L’échange s’est terminé par la présentation des Guignols au cours de laquelle la marionnette de Bertrand Delanoë demande à Virginie Merle-Tellenne quand elle va finir «d’encombrer les rues de Paris» alors qu’il y a «200 musées et 5000 troquets». Réponse de PPD: «Les anti-mariage pour tous encombrent les rues de Paris et les plateaux télé». «Ouh la pique», lance leur égérie en plateau.

Si vous voulez montrer votre soutien à Erwann Binet, vous pouvez acheter le t-shirt #TeamErwann. Les commissions sont reversées à SOS homophobie (frais de port offerts jusqu’au 22 avril à 23h59 avec le code MARIAGEPOURTOUS).

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter: benedicteliesse