Lors de la séance des questions au gouvernement hier 9 avril, la députée de Paris Seybah Dagoma (PS) a interrogé Manuel Valls sur les violences et le climat homophobes qui entourent les débats sur le mariage pour tous. Le ministre de l’Intérieur lui a répondu fermement.

Voir la vidéo ci-dessous:

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo cliquez sur Manuel Valls répond à Seybah Dagoma

« Je sais que certains pensent que c’est par l’intimidation, la peur et les violences qu’ils imposeront leurs idées. Et bien ils se trompent, la République ne cédera jamais devant de tels agissements »

En revenant sur les intimidations que subissent les parlementaires pro-mariage pour tous, Manuel Valls a notamment rendu un hommage bref mais appuyé à Erwann Binet, rapporteur du texte à l’Assemblée Nationale. Le ministre de l’Intérieur a enfin assuré que police et justice travaillaient de concert pour lutter contre l’homophobie.

Avant la question à l’Assemblée nationale, le ministre de l’Intérieur avait été interpellé à plusieurs reprises depuis ce week-end. Lundi 8 avril, dans un courrier à Manuel Valls, Stéphane Martinet, conseiller de Paris et ancien président de Homosexualités et Socialisme, s’appuyant sur les nombreux articles publiés par Yagg sur les actes d’homophobie de ces derniers jours, a demandé au ministre les mesures qu’il comptait prendre pour y faire face.

Sur leur page Facebook, les Outragé-e-s de la République proposent un courrier type à adresser au ministre de l’Intérieur ainsi qu’à Madame Christiane Taubira, sa collègue à la Justice.