Au milieu des lénifiantes interventions des sénatrices et sénateurs de l’opposition hier après-midi, Colette Giudicelli a tiré son épingle du jeu en évoquant tour à tour la polygamie, la zoophilie et le mariage avec… la tour Eiffel, un argument absurde déjà soulevé lors de la campagne présidentielle aux États-Unis.

«Cette transformation [le mariage pour tou-te-s, ndlr] ouvrira la voie à d’autres revendications qui seront cette fois complètement fantaisistes mais qui existent déjà: mariage avec des objets! C’est aux États-Unis où une Américaine s’est mariée avec la tour Eiffel. Mariage avec soi-même, aux États-Unis toujours! Mariage à trois comme au Brésil! Mariage avec des animaux comme en Australie! Ça vous fait sourire? Mais je suis contente de voir que ça vous choque. C’est au moins ce résultat-là qu’on aura obtenu. Nous sommes bien conscients que la loi n’autorise pas ce type d’unions, mais nous estimons que sur le principe du droit à l’égalité, quiconque pourra le revendiquer au nom de l’amour.»

Si vous ne parvenez pas à voir la vidéo, cliquez sur Colette Giudicelli: Le mariage pour tous ouvrira la voie au mariage avec des objets

Colette Giudicelli est-elle homophobe? Elle s’en défend avec véhémence. Après sa prise de parole dans l’hémicycle, Yagg a voulu en savoir plus sur le raisonnement de cette femme qui justifie une discrimination en faisant appel à un raisonnement fondé sur des peurs et des fantasmes. L’ensemble de sa pensée s’appuie en fait sur la religion – «le mariage est un sacrement de Dieu», assure la sénatrice des Alpes-Maritimes – et sur la conviction que les enfants nés grâce à une gestation pour autrui ne seront pas des «jeunes équilibrés».

Elle explique par ailleurs pourquoi l’opposition, qui se complaît à répéter que l’on devrait accorder plus d’importance aux questions économiques, ne cesse de ralentir le débat sur le mariage en serinant sans cesse les mêmes arguments et en utilisant tous les moyens procéduraux à sa disposition pour faire de l’obstruction. «On mettra le temps qu’il faudra, justement parce qu’il s’agit de la famille, justement parce que ça concerne tous les Français».

Si vous ne parvenez pas à voir la vidéo, cliquez Colette Giudicelli: «Le mariage est un sacrement de Dieu»

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln