poutineEn voyage à Amsterdam, où il a été notamment accueilli par des militants gays qui protestaient contre sa venue, le président Russe Vladimir Poutine a affirmé que la Russie ne discriminait pas les homosexuels.

Selon Reuters, il a affirmé:

«Dans la Fédération de Russie – afin que ce soit clair pour tout le monde – il n’y aucune infraction aux droits des minorités sexuelles. Ces gens… profitent des mêmes droits et libertés que tout le monde.»

S’agit-il d’humour russe? Plusieurs villes et provinces russes condamnent en effet la « propagande gay » et le parlement de la Fédération Russe a adopté en janvier une loi en première lecture contre la « propagande homosexuelle vis à vis des mineurs ».

Par ailleurs, les marches gay et lesbiennes de type gay pride ont été interdites à Moscou jusqu’en 2112. A chaque manifestation publique, les homos se font violemment attaquer par des bandes d’extrême-droite, soutenues par les religieux (Lire L’enfer des homos russes). Exemple avec le reportage exclusif de Judith Silberfeld en 2011, Au cœur de la gay pride de Moscou:

Photo Kremlin.ru