L’association LGBT de Metz Couleurs Gaies a porté plainte contre le Groupe Union Défense (GUD) pour provocation à la haine et à la violence en raison de l’orientation sexuelle. Visuels et slogans promouvant la haine des LGBT et faisant directement référence aux ratonnades, méthodes bien connues dans ce type de groupuscule, ont fleuri dernièrement sur la page Facebook du GUD. Après plusieurs signalements, la page a été supprimée avant de réapparaître, tandis que le groupe étudiant réitérait les provocations ouvertement homophobes. La semaine dernière, c’est l’Inter-LGBT qui a fait savoir qu’une plainte serait déposée contre le GUD pour incitation à la haine et à la violence. Récemment le groupe d’extrême-droite a beaucoup fait parler de lui par sa présence très remarquée lors des manifestations anti-égalité des droits.

Pour l’association Couleurs Gaies, tou-te-s celles et ceux qui ont pris part à l’opposition à l’égalité des droits en se dédouanant de toute homophobie, ont leur part de responsabilité dans le climat actuel:

«En cas d’agression, Couleurs Gaies demandera des comptes aux élus et dignitaires religieux qui attisent les préjugés homophobes depuis six mois dans le cadre des polémiques autour du ‘mariage pour tous’ pour faire fructifier leur fonds de commerce électoral et spirituel.»