Après les député-e-s en décembre, les sénateurs/trices uruguayen-ne-s ont approuvé, mardi 2 avril, l’ouverture du mariage aux couples de personnes de même sexe. Après sept heures de débats, la proposition de loi a été approuvée par 31 voix pour, 8 contre. Les sénateurs/trices de la coalition de gauche au pouvoir (Frente Amplio) et des élu-e-s de l’opposition ont voté en faveur de ce texte.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur VTV NOTICIAS: DEBATE IGUALITARIO

Celui-ci devra repasser par la Chambre des représentants – sans doute avant la fin du mois – car il a été amendé. L’âge minimum du mariage a notamment été harmonisé pour tous les couples (16 ans).

L’Uruguay est considéré comme un pionnier en matière d’égalité des droits en Amérique du Sud. À ce jour, les couples homosexuels peuvent y contracter une union civile, adopter des enfants ou avoir recours à la procréation médicalement assistée. Les personnes trans’ peuvent obtenir un changement d’état civil à partir de 18 ans. Le pays deviendra le deuxième d’Amérique du Sud à ouvrir le mariage aux couples de personnes de même sexe après l’Argentine en 2010.

«Nous parlons de liberté, que personne n’impose sa morale à l’autre», a déclaré le rapporteur du texte, Rafael Michelini, au début de la session. Le sénateur s’est félicité de ce vote sur Twitter:

Photo Capture

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter: benedicteliesse