«Notre objectif est qu’en ouvrant Le Monde en page 3 – la page France – les sénateurs et les sénatrices voient qu’on est là, qu’il y a plus de 300000 Français qui se mobilisent», explique Guillaume Bonnet à Yagg. Chargé de campagnes pour l’organisation All Out, il se réjouit de ce que plus de 950 personnes ont versé un don pour qu’un encart publicitaire paraisse dans le quotidien alors que débute demain au Sénat le débat sur le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe.

L’objectif initial était de 250 donateurs/trices, mais ce chiffre a rapidement été dépassé. En conséquence, l’encart sera plus grand et le trop-perçu servira à «financer les prochaines étapes de la campagne pour l’égalité en France», assure Guillaume Bonnet. Le nombre de signataires de la pétition pour l’égalité figurera sur cet encart. Mise en ligne depuis octobre, elle pourrait bientôt atteindre le nombre de 325000 soutiens. Un succès pour All Out qui souhaitait par ce moyen «donner à n’importe quel-le Français-e la possibilité de rejoindre la mobilisation».

«On voulait dépasser les 300000 signatures parce que c’était le nombre de personnes dans la rue lors des manifestations contre l’égalité», détaille Guillaume Bonnet. Pour le chargé de campagnes, le partage de la pétition sur les réseaux sociaux a permis de toucher de nouvelles personnes qui n’auraient pas fait la démarche de rejoindre une manifestation, par exemple. All Out attend désormais une réponse des sénateurs et des sénatrices et suivra le débat pour déterminer les actions futures et «continuer la mobilisation».

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln