«Quand j’ai gravi les marches du Capitol, en janvier, je me suis promis que je siègerais au Sénat avec un esprit ouvert et un plus grand respect pour les autres. Les couples de personnes de même sexe devraient avoir le droit d’accéder au mariage civil. Notre temps sur Terre est limité, je le sais mieux que personne. La vie est fondée sur ceux que l’on aime et sur ceux qui nous aiment en retour, l’administration n’a pas à interférer.»

La déclaration publiée sur le blog de Mark Kirk est courte, sans ambage. Sénateur de l’Illinois, il est le deuxième républicain de cette assemblée, après Rob Portman, à se prononcer favorablement sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, mais contrairement à celui-ci, il n’est pas parent d’homo.

Une ligne de sa déclaration pourrait expliquer cette prise de position: le sénateur a souffert d’une attaque cérébrale en janvier 2012 avec opération et longue rééducation à la clef. Il est revenu aux affaires, en grimpant, au vrai sens du terme, les marches du Capitole, en janvier 2013.

La vie, aussi, qui est malicieuse. En novembre 2011, en battant Alexi Giannoulias, Mark Kirk a ravi aux démocrates un fauteuil occupé il n’y a pas si longtemps par un certain Barack Obama, le président des États-Unis, qui se veut aujourd’hui fervent militant de l’ouverture du mariage dans le pays.

Photo DR

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter: benedicteliesse