Société
Égalité des droits, Homoparentalité | 29.03.2013 - 12 h 44 | 30 COMMENTAIRES
En promettant de «respecter» l’avis du Comité national d’éthique, François Hollande enterre-t-il la PMA?
Publié par
Sans doute. Mais peut-être pas. Quoique…

«Il y a un moment où il faut accepter la légitimité du Parlement et du suffrage.» Lorsqu’il a prononcé cette phrase hier, jeudi 28 mars, lors de son intervention sur France 2, François Hollande s’adressait aux opposant-e-s au mariage pour tous et leur exigence de débat, comme si celui qui a lieu au Parlement n’était pas suffisant. Mais c’est peut-être cette phrase qu’il faudra lui rappeler dans quelques mois si, comme le subodorent nombre de commentateurs/trices, l’ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules est rejetée par le Comité consultatif national d’éthique (CCNE).

DE QUOI FRANÇOIS HOLLANDE A-T-IL PEUR?
Car s’il a fermement maintenu ses positions sur le mariage pour tous (c’est oui) et la gestation pour autrui (c’est non), le Président de la République a une nouvelle fois botté en touche sur la procréation médicalement assistée, assurant qu’il respecterait l’avis de celui-ci, même s’il n’est que consultatif. Un avis dont il est tellement convaincu qu’il sera négatif que l’éventualité qu’il ne le soit pas le fait bégayer. Avec raison, sans doute. Comme le rappelait Mediapart en janvier, «en presque trente ans d’existence, le CCNE, instance composée de 40 chercheurs, religieux, philosophes ou personnalités (aussi diverses que l’ancien président de la Halde Louis Schweitzer ou l’ex-député Lucien Neuwirth, à l’origine de la première loi française sur la contraception) n’a jamais été favorable à la généralisation de la PMA». François Hollande, mu par quelque peur irrationnelle, se défausse à bon compte sur le CCNE.

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur Mariage homo: Hollande appelle à «respecter le Parlement»

La PMA survivra-t-elle à cet éternel yo-yo? L’entourage de François Hollande est majoritairement opposé à l’ouverture aux lesbiennes, même si les ministres en pointe sur le sujet, Dominique Bertinotti et Christiane Taubira, se sont prononcées pour (lire Pour Dominique Bertinotti, le report de la loi «Famille» est une «véritable chance» et Christiane Taubira: «Je trouve légitime la revendication de la PMA»), même si sa porte-parole a un temps estimé qu’elle serait votée. François Hollande lui-même s’est dit favorable puis défavorable.

LE PARLEMENT, DERNIER ESPOIR?
Reste le Parlement. On sait la majorité divisée, malgré l’aiguillon EELV, tant à l’Assemblée, avec notamment Sergio Coronado et Noël Mamère, qu’au Sénat, avec en première ligne Esther Benbassa (lire Esther Benbassa, sénatrice EELV: «Je suis pour la stimulation des socialistes»). Pourtant, plusieurs député-e-s PS – Bernard Roman, Olivier Dussopt, le président du groupe PS à l’Assemblée nationale Bruno Le Roux – sont monté-e-s au créneau sur la PMA et n’ont accepté de retirer leurs amendements que lorsque le gouvernement a promis-juré que la question sera traitée dans le cadre d’une future loi famille qui semble de plus en plus hypothétique. Au sénat, Jean-Pierre Michel a promis qu’il monterait au créneau si la PMA ne figurait pas dans la loi famille.

Jeudi soir, livetweetant l’intervention du chef de l’État à la télévision, Bruno Le Roux a refusé d’anticiper l’avis du CNE et souligné les propos de François Hollande sur la légitimité du Parlement. Face à un président qui se voulait «normal» mais qui s’est posé hier en hyperprésident, le Parlement va avoir du boulot.

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis

Print This Post
Avatar de Judith Silberfeld
Publié par
Cofondatrice et rédactrice en chef de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (30)
  • Par Numa Numantius aujourd'hui - 13 H 03
    Avatar de Numa Numantius

    Ce qui a fait fléchir la détermination gouvernementale (déjà très modérée au départ) à légaliser la PMA pour les couples de femmes, c’est la faible mobilisation des partisans des LGBT en décembre et janvier, en nombre de participants aux manifs, face à la forte mobilisation des opposants au mariage, à l’adoption, à la PMA et à la GPA en novembre et en janvier. Je suis rentré de la manif du 27 janvier 2013 en disant à ceux qui avaient défilé avec moi : « Le mariage et l’adoption restent acquis, mais les couples de femmes viennent de perdre définitivement l’autorisation de la PMA pour 2013-2014″.
    Je suis peut-être pessimiste, mais pour l’instant, ça se vérifie malheureusement.

     
  • Par une internaute aujourd'hui - 13 H 04

    Navrant tout ça. Mais quelqu’un pourrait-il m’éclairer sur une question que je me pose?
    Si une lesbienne a recourt à la PMA à l’étranger, quel sera le statut de l’enfant en France?

     
  • Par Chuck aujourd'hui - 13 H 08
    Avatar de Chuck

    Spoiler alert : Yes.

     
  • Par Nileju aujourd'hui - 13 H 10
    Avatar de

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi @numanumantius je pense qu’a la base Hollande n’était pas pour, et qu’il a promis à l’interLGBT d’étudier la question pour se débarrasser d’eux.

     
  • Par Pelle Svanslös aujourd'hui - 13 H 19

    @une internaute

    L’enfant est de toute façon l’enfant biologique de la lesbienne française qui le met au monde en France. Il a donc une mère biologique et une nationalité. En outre si sa mère lesbienne est mariée (après vote de la loi sur le mariage) sa deuxième mère pourra l’adopter. Bref la loi contre la pma en France est juste une loi misérable et hypocrite qui n’a qu’un seul but : emmerder un maximum les lesbiennes qui se voient obligées d’aller à l’étranger (complication des démarches et coûts supplémentaires dans le projet de parentalité alors même qu’elles participent à maintenir le taux de natalité en France). Bref une loi homophobe et qui de toute façon sera contournée, une loi inutile, à la fois bête et méchante.

     
  • Par Numa Numantius aujourd'hui - 13 H 44
    Avatar de Numa Numantius

    @nileju : A mon avis : il n’était pas pour départ, mais il était prêt à le devenir à condition qu’il y ait une large mobilisation en faveur de ce projet. Ne voyant pas cette mobilisation venir, mais s’apercevant au contraire que la mobilisation d’en face est forte, il est redevenu contre.

     
  • Par Sébastien MARTIN aujourd'hui - 14 H 46

    Quelle est la légitimité du CNE ? Les membres sont-ils élus ? Choisis ? Par qui ? Sont-ils payés ? Sur quel budget ? Ce sont des questions sur lesquelles les citoyens ont droit à des réponses.

     
  • Par luc aujourd'hui - 14 H 59
    Avatar de luc

    PMA enterrée c’es sur que Hollande n’est pas une flèche

     
  • Par Folavril aujourd'hui - 14 H 59

    Maman lesbienne d’un petit nourrisson âgé de deux mois conçu en Hollande, deux choses me choquent :
    1. On va être obligées de nous marier pour que ma compagne soit reconnue mère de notre enfant, hors, cela fait bien longtemps (50 ans, je crois) que les peres non mariés peuvent reconnaitre leur enfant en mairie, sans avoir à passer par le mariage puis l’adoption de leurs propres enfants! C’est une avancée, certes, mais franchement retrograde! Les pères hétéros ne sont pas toujours les pères biologiques (eux aussi connaissent parfois la pma par ailleurs, les tests ADN de paternité ne sont pas demandés à la mairie!)
    2. Hollande hier a dit qu’il suivrait l’avis (normalement consultatif) du CNE S’IL ÉTAIT NÉGATIF et il précise après que s’il est positif, il aura une liberté de choix. Donc en gros, si le CNE dit non a la PMA, il dira non, et si le CNE dit oui a la PMA, il dira non. Bref, pour la PMA en France, faudra repasser. Commencez vos économies pour la PMA à l’étranger…

     
  • Par Alain Ravachol aujourd'hui - 15 H 37
    Avatar de

    Le problème chez les lgbt c’est qu’ils veulent tous des droits mais beaucoup ne veulent pas s’impliqué pour manifester. En attendant on voit plus Frigide et son fils que n’importe quel groupe LGBT sur le pavé parisien. On aura ce que l’on mérite puisque la mobilisation bas de l’aile…

     
  • Par Nileju aujourd'hui - 15 H 47
    Avatar de

    « On va être obligées de nous marier pour que ma compagne soit reconnue mère de notre enfant »
    Bas euh oui il me semble que c’est la raison principale pour laquelle on demande le mariage, je vois pas ou est le problème.

     
  • Par Judith Silberfeld aujourd'hui - 15 H 50
    Avatar de Judith Silberfeld

    Le problème @nileju , c’est que mariage et filiation ne devraient pas être systématiquement liés. On devrait pouvoir être marié sans enfants et avoir des enfants sans être marié. Les hétéros le peuvent, ce serait logique que nous le puissions aussi. C’est pour ça que Folavril parle de la reconnaissance en mairie pour les couples hétéros non mariés.

     
  • Par Judith Silberfeld aujourd'hui - 15 H 50
    Avatar de Judith Silberfeld

    Et il y a quelque chose d’absurde à devoir adopter son propre enfant, mais c’est une autre histoire.

     
  • Par luc aujourd'hui - 16 H 09
    Avatar de luc

    nileju

    Le rapport est que F HOLLANDE enterre la PMA
    *c’est pas compliqué

     
  • Par Nileju aujourd'hui - 16 H 09
    Avatar de

    Non mai d’accord, je comprends, mais je crois qu’on ne peut pas tout avoir en même temps, ils sont à peine en train de se rendre compte que nous voulons créer des familles, ils sont complétement fou avec le mariage et l’adoption, et ne parlons pas de la PMA, alors si on commence à leur demander la possibilité d’être reconnu comme des familles sans le mariage alors la…

     
    • Par Judith Silberfeld aujourd'hui - 16 H 21
      Avatar de Judith Silberfeld

      Il faut toujours demander plus pour obtenir un peu. Là, on demande le strict minimum (l’égalité) et on n’obtient encore moins. Ce n’est pas parce que les politiques ont des années de retard sur la réalité qu’il faut réduire nos exigences. Tiens, si j’avais le temps, je relirais Homographies, ça me redonnerait de l’énergie.

       
  • Par Chris aujourd'hui - 16 H 50

    Hier soir j’avais envie de pleurer en l’écoutant mais le pire c’est que je ne saurais pas dire pour quelles raisons exactement. Partagé entre un soulagement fugace quand il a réaffirmé son soutien au mariage pour tous et la déception forte (pour ne pas dire immense) lorsqu’il a louvoyé sur la PMA comme sur le reste : l’économie, la laïcité, le respect de la démocratie et des valeurs républicaines. Malgré sa bonhomie, j’aurai apprécié un peu plus de caractère, de poigne comme d’autres je suppose.
    Enfin bref, je ne me résous pas à cette idée que l’année 2013 sera fatalement pourrie.

     
  • Par Nileju aujourd'hui - 17 H 13
    Avatar de

    @judith je n’ai pas dit qu’il fallait réduire nos exigences, je dis qu’il va falloir du temps, qu’on le veuille ou non nous vivons dans leur monde, malheureusement.

     
    • Par Judith Silberfeld aujourd'hui - 17 H 17
      Avatar de Judith Silberfeld

      Ah ça, sur le temps, je suis malheureusement d’accord avec toi @nileju.

       
    • Par Sébastien MARTIN aujourd'hui - 17 H 19

      Hic et nunc !

       
  • Par sossourires aujourd'hui - 17 H 46
    Avatar de sossourires

    Pour Hollande, PMA = Promesse Maintenant Abandonnée

     
    • Par Sébastien MARTIN aujourd'hui - 17 H 53

      A mon avis, c’est une erreur politique car, de toute façon, les opposants ne voteront jamais pour lui, donc il est inutile de leur faire des cadeaux.

       
  • Par luc aujourd'hui - 17 H 58
    Avatar de luc

    Nileju

    Si cela peut vous satisfaire à chaque message que je poste
    continuez de me contredire et essayer de me ridiculiser.
    Ce n’est pas parce que je vote PS qu’il est interdit de critiquer

     
  • Par Fabtoulouse aujourd'hui - 18 H 05
    Avatar de Fabtoulouse

    Ce qui est sûr aussi c’est qu’il s’est flingué politiquement;il s’est jospinisé et cela n’a rien d’étonnant. Mais le fait est que les associations homos n’ont pas été à la hauteur parce que trop proches du pouvoir. Et par ailleurs si les femmes lesbiennes avaient moins attaqué la GPA, elles n’en seraient pas là. Elles auraient peut être reçu davantage de soutien des mecs. Au moins il y aura une égalité de fait, devoir aller à l’étranger et dépenser beaucoup d’argent.
    Je le regrette mais c’est ainsi. Si nous avions fait front nous n’en serions pas là. Le problème c’est que certains ont voulu être plus égaux que d’autres et que du coup tout le monde est retoqué. Très sérieusement, de toutes façons la PMA n’aurait probablement pas passé le Conseil Constitutionnel car discriminatoire à l’égard des couples d’hommes. Intrinsèquement, du point de vue du droit, un couple de femmes n’a pas plus de raisons objectives, lorsque les deux ne sont pas stériles d’être aidées à la procréation qu’un couple d’hommes.Et si on institue la PMA sociale, alors pourquoi pas la GPA c »st ce que trancherait probablement la CEDH

     
  • Par michelle-paris aujourd'hui - 18 H 08
    Avatar de michelle-paris

    S’il veut perdre des masses d’électeurs à gauche, qu’il continue comme ça !

     
  • Par oyobo aujourd'hui - 19 H 20
    Avatar de oyobo

    Incroyable certains commentaires. Hollande va nous donner le mariage et l’adoption. Nous n’avons aucune idée de ce que sera la loi sur les familles, mais certains crient déjà au scandale, aux promesses enterrées etc. Vous rendez-vous seulement compte de l’avancée fantastique que nous allons connaitre cette année ?
    De plus, rien ne dit, au final, que les députés suivront l’avis du conseil d’éthique, ni même que, finalement, la loi ne légalisera pas la PMA. Attendons de voir le texte avant de crier à la trahison.

     
  • Par Abeegaelle aujourd'hui - 20 H 42
    Avatar de Abeegaelle

    Le comité consultatif d’éthique est un comité consultatif rataché au ministre de la santé et à celui de la recherche, ses membres sont nommés par le président, le président du conseil d’état, les président du senat et de l’assemblé national et euh plein d’autre gens, ( voir là pour le détail : http://www.ccne-ethique.fr/decret_n_83132.html ) (j’ai pas d’avis particulier sur ce truc, mais je viens de chercher, c’est pour infos)

     
  • Par Abeegaelle aujourd'hui - 20 H 43
    Avatar de Abeegaelle

    (liste des membres là : http://www.ccne-ethique.fr/upload/composition-2012.pdf )

     
  • Par MatthiasClaeys 30 mar 2013 - 10 H 13

    Moi, y a une question que je me pose, et qui me taraude : dans un monde où tant d’enfants sont abandonnés, malheureux, malnutris, et j’en passe, dans un monde où tant de gens, de couples (hétéros, homos, trans…) rêvent de construire une famille, pourquoi est-ce qu’il n’y a pas un combat généralisé et puissant pour faciliter l’accès à l’adoption, notamment à l’adoption internationale ?
    Je peux être d’accord avec le fait que si les couples hétéros ont droit à la PMA, il est difficilement concevable que ce ne soit pas le cas des lesbiennes…
    MAIS ce qui me pose réellement problème, c’est le recours systématique pour les hétéros, rêvé ou illégal pour les homos, à des technologies permettant la reproduction du gêne (procréation), alors que des enfants sont là qui attendent un foyer. Je sais que dans la situation globale actuelle, adopter c’est pas simple, mais si on est capable de descendre dans la rue pour réclamer notre dû, pourquoi est-ce qu’on n’est pas capable de le faire pour réclamer le dû des enfants abandonnés ? Ayant envie de vivre pleinement l’amour de nos couples, en plein air, au grand jour et dans l’entièreté de la loi, pourquoi nous bornons-nous à vouloir reproduire le schéma perpétuel de l’hétéronormalité, c’est-à-dire la procréation, la photocopie du patrimoine génétique, pourquoi ne décidons-nous pas que nos familles à nous seront celles qui s’affranchiront des normes et des normalités, pour n’être rien de plus ni de moins que des foyers,…

     
  • Par Fabtoulouse 30 mar 2013 - 11 H 29
    Avatar de Fabtoulouse

    @MatthiasClaeys
    Je suis tout à fait d’accord pour descendre dans la rue pour manifester pour que les adoptions internationales soient facilitées pour tous mais vois-tu, j’avais une priorité vu mon âge, faire un enfant avant que ce ne soit trop tard pour que je puisse vraiment l’élever. Je veux bien me battre pour les autres mais en l’état actuel je n’avais pas vraiment d’autre choix que le recours à la GPA étant célibataire et pratiquement sans famille proche vivante. Je ne comprends pas l’abnégation d’un homme comme Philippe Fretté qui s’est battu pour avoir le droit d’adopter et a renoncé quand il en a eu le droit (sans doute pour une raison d’âge). Je n’ai qu’une vie et c’est dans celle-là que je voulais être père et si j’avais attendu que nos petits camarades socialistes changent la loi, je n’aurais pas avec moi un affreux bambin de 30 mois qui m’empêche de préparer mes cours pour mardi matin mais qui fait ma fierté de chaque instant. Parfois, face à des blocages, il faut forcer le destin pour faire sauter des digues.

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.