[mise à jour, 28 mars, 10h45] Ajout de la réaction de la «Manif pour tous»

Ils et elles étaient bien 300000 selon la police. La préfecture de police a confirmé, mercredi soir, le chiffre qu’elle avait donné dimanche à l’issue de la «Manif pour tous» quand les organisateurs/trices avaient évoqué 1,4 million de manifestants.

Dans son communiqué, la préfecture revient tout d’abord sur «une série de prises de position dont certaines, en raison de la forme qu’elles ont revêtu, mettent encore une fois directement en cause la neutralité des méthodes de travail des fonctionnaires de la préfecture de police. Ces allégations sont inacceptables (…)». Le préfet de police indique à nouveau que «la méthode de comptage employée à Paris depuis plusieurs années repose sur des relevés de terrain précis et rigoureux; cette méthodologie transparente, connue à l’avance est d’une totale objectivité et mise en œuvre par des fonctionnaires de police expérimentés dans ce domaine.»

La préfecture de police détaille les dispositif mis en place pour le comptage: «deux équipes de comptage, composées de deux fonctionnaires expérimentés en ce domaine, ont été mises en place en un point stratégique situé en bas de l’avenue de la Grande Armée, à proximité de la porte Maillot».

Comptage appuyé par quatre caméras, dont deux placées au 75 avenue de la Grande Armée pour filmer l’ensemble de l’artère, une pointée vers la porte Maillot et une quatrième au sommet de l’Arc de Triomphe.

Enfin, des agents de la direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP) avaient été déployés ainsi qu’un hélicoptère de la préfecture «dont les photos ont fait apparaître l’absence d’occupation continue des axes choisis et des densités très inégales», poursuit le communiqué.

Comme le préfet de police l’avait fait dans sa déclaration au Conseil de Paris, lundi, le communiqué rappelle que «comme lors de la précédente manifestation, aucune précision sur les modalités techniques de comptage mises en œuvre par le comité d’organisation pour aboutir à sa propre estimation n’a été fournie».

Dans un communiqué de presse, les responsables de la «Manif pour tous» ont contesté ces chiffres en arguant que les photos présentées ont été prises entre 15h24 et 15h49 (le rendez-vous officiel était à 13h). Le comptage des organisateurs/trices, effectué une heure plus tard, à 16h45, aurait permis de dénombrer 1,4 million de personnes. Aucun renseignement sur la méthode de comptage n’a cependant été dévoilée par la «Manif pour tous».

Les photos de la préfecture de police:

[Gallery not found]

La «Manif pour tous» vue par les anti-égalité des droits:

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur Manif pour Tous du 24 mars 2013

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter: benedicteliesse