800px-Rue89Et si la France avait son Tea Party? Après la «Manif pour tous» de dimanche, Pascal Riché estime qu’une «“chose” est en train de naître dans le paysage français – il est encore trop tôt pour parler de “mouvement”. Cette chose n’a rien à voir avec le Front national: les manifestants des “manifs pour tous” ne sont pas ceux des fêtes de Jeanne d’Arc. La chose n’est pas superposable non plus aux partis traditionnels de droit».

La définition n’est pas si éloignée de celle du Tea Party, parti contestataire américain né sous le premier mandat présidentiel de Barack Obama. «Les “manifs pour tous”, comme le Tea Party, viennent de la société civile, explique le rédacteur en chef de Rue89. Elles sont fréquentées comme lui par des classes moyennes, plus que par les classes populaires. Les deux mouvements se placent sur le terrain des valeurs traditionnelles du pays.»

Pascal Riché tempère: «Évidemment, j’ai conscience des limites d’une telle comparaison: le débat politique américain n’a rien à voir avec ce que l’on connaît en France. L’histoire des deux pays est très différente, de même que leurs institutions. Pourtant, on ne peut qu’être frappé par certains échos».

À lire sur Rue89.