Les responsables de la «Manif pour tous» avaient voulu frapper un grand coup avec leur défilé du 24 mars. Leur ambition: obtenir que le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe soit retiré et fasse l’objet d’un référendum. En vain.

«On respecte une mobilisation importante de gens venus de toute la France, a confié l’entourage de François Hollande à l’agence Reuters. Mais on ira jusqu’au bout, le processus parlementaire est déjà bien engagé.» Si les organisateurs/trices ont assuré avoir rassemblé 1,4 millions de personnes, la police n’en a dénombré que 300000. Quel que soit le nombre réel de manifestant-e-s, leur cortège et sa violence ne sont pas parvenus à détourner l’exécutif de son objectif.

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln