ELLE couv [mise à jour, 19h07] Ajout du tweet du magazine.

Le magazine ELLE a-t-il voulu faire de l’humour en suggérant à ses lectrices d’essayer le lesbianisme? Sur Twitter en tout cas, la blague est tombée à plat. Dans le numéro de cette semaine figure un grand dossier intitulé «40 ans, quel amant?». Parmi les possibilités envisagées, le magazine suggère «un amant vintage», «un amant sarkozyste» ou, audace, «une amante». Car «si on n’est pas encore sortie avec une fille à 40 ans, c’est qu’on a raté sa vie». Après ce petit clin d’œil à Jacques Séguéla, le magazine «féminin» creuse sa tombe.

Les avantages d’une relation homo entre filles? Le côté «expérience inédite», un gain «énorme [de] crédibilité swag» et surtout être le point de mire «à la cantine ou devant la machine à café». Argument ultime pour se mettre en couple avec une fille: «On peut facilement s’échanger des beauty tips de vernis ou de rouges à lèvres. De nouvelles perspectives girly exaltantes s’ouvrent à nous.» Comme la perspective de refermer le magazine, par exemple?

elle amante

Sur Twitter, ELLE se défend:

Mais tout ce numéro du magazine est une mine. Deux pages sont consacrées au féminisme… tout en restant féminine. À l’Assemblée nationale, Christiane Taubira a ainsi su impressionner «dans une veste de couleur vive». En somme, elle aurait parlé avec l’autorité d’un homme, mais en gardant l’allure d’une femme… «Une pincée de féminin, un zeste de masculin, et hop! à chacun désormais de faire sa cuisine pour vivre plus heureux», préconise le magazine. Il y a un peu plus de deux ans, dans son horoscope, le même magazine estimait que l’homosexualité n’était pas «normale». Le magazine n’a jamais fourni d’explication à ce sujet.

Via lactualaloupe

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln