Le député du Nord Bernard Roman a été désigné responsable du texte de loi «mariage pour tous» par le groupe socialiste à l’Assemblée nationale. Il succède ainsi à Corinne Narassiguin, ex-députée des Français de l’étranger, dont l’élection a été invalidée. Il sera épaulé par Olivier Dussopt, député de l’Ardèche.

SUCCESSEUR NATUREL
«Nous travaillions déjà tous les deux avec Corinne avant son dramatique départ, précise Bernard Roman à Yagg. Il n’y a eu aucune compétition» lors de la désignation du successeur, assure le député. «Ça s’est fait naturellement», commente-t-il. Pour l’heure, la mission du parlementaire consiste à assurer le suivi du texte qui doit être examiné au Sénat à partir du 4 avril. «Nous attendons la fin de la première lecture par les sénateurs, explique-t-il. Soit leurs amendements seront satisfaisants et nous pourrons voter le texte dans les mêmes termes, soit il faudra une navette supplémentaire, mais pour l’instant, rien ne permet de se prononcer.»

Bernard Roman comme Olivier Dussopt ont été parmi les plus actifs autour de la question de l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. Le premier s’était adressé aux évêques pour dénoncer leur opposition au projet de loi et avait milité pour la présence d’un amendement PMA dans ce texte. Le second partage cette vision et a délivré un vibrant plaidoyer en ce sens. Durant le débat à l’Assemblée nationale, ils ont fait partie des parlementaires les plus assidus et ont régulièrement fait face à l’opposition, accomplissant ainsi la promesse d’Olivier Dussopt de «ne rien laisser passer».

Via Ciel, mon engagement 31

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln