[mise à jour, 17h40] Ajout de la réaction de Franprix

Sur son compte Facebook, la «Manif pour tous» se réjouissait hier d’être présente à Ville d’Avray, en région parisienne, grâce à des pancartes affichées dans un magasin Franprix. Jointe par Yagg, l’employée à l’origine de cette «campagne» d’affichage avoue son embarras.

«Une cliente m’a demandé si elle pouvait mettre ses affiches et je ne dis jamais non à ce genre de choses, explique-t-elle. Je n’ai pas fait plus attention que ça, je ne pensais pas à mal et je la connais depuis 30 ans, alors j’ai dit oui. Mais je ne savais pas que ça ferait autant de bruit. Je me suis fait gronder par mes responsables et je risque quand même de perdre ma place.»

La salariée a été convoquée par la direction de l’enseigne. Ce matin, les pancartes ont été retirées, elles seront rendues à la cliente qui en avait demandé la mise en avant.

Sur Twitter, Franprix dit regretter «cet incident» que la marque qualifie «d’acte isolé» et «présente ses excuses aux personnes qui auraient pu être choquées».

Via Olivier Autissier.

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln