Bruno Roger-Petit s’indigne de la présence d’Anne-Maire le Pourhiet opposante virulente aux droits des gays et des lesbiennes dans l’émission Ce soir ou jamais. La professeure de droit pratique en effet volontiers l’amalgame singes/homos. « Doit-on vraiment donner la parole à ceux qui soutiennent les thèses les plus extrêmes ? », s’interroge le chroniqueur.

Lire sur Le Plus