wilfried-knightLes nouvelles sont décidément bien tristes du côté de pornoland ces derniers temps. Après le suicide de l’acteur Arpad Miklos il y a un mois (lui-même faisant suite à une série de décès), on a appris en début de semaine celui du Français Wilfried Knight, 35 ans, qui avait fait une belle carrière outre-Atlantique avec les plus grands studios (Lucas Entertainment, Raging Stallion, Titan Media). La pornstar a mis fin à ses jours moins de deux semaines après le suicide de son mari, Jerry Enriquez, de nationalité américaine (ils s’étaient mariés au Canada en 2011).

De nombreux blogs et sites d’infos mettent en avant la non-reconnaissance aux États-Unis au niveau fédéral des unions homosexuelles réalisées à l’étranger comme explication à leur geste tragique. «“Si vous êtes amoureux, mais pas hétérosexuel, vous êtes foutus!”, écrit Wilfried Knight sur son blog après la mort de son mari, mettant en cause les lois sur l’immigration discriminatoires envers les couples de même sexe qui l’empêchaient de vivre sur le sol américain avec l’homme qu’il aimait et dont il partageait la vie», avance e-llico qui raconte le parcours de vie semé d’embûches du couple binational. «De façon très symbolique, [Wilfried Knight] a mis fin à ses jours dans l’hôtel où le couple s’était marié», relate le site.

À lire sur e-llico.com