Seul un extrait est pour l’instant disponible (sauf pour les utilisateurs/trices de Spotify), mais il semble assez évident que L’Enfer et moi, la chanson qu’interprétera Amandine Bourgeois lors de l’Eurovision et dont le clip sera dévoilé demain, n’entre pas dans le moule:

La chanteuse s’est expliquée sur RTL:

«J’y vais dans le sens où j’ai envie de me faire plaisir, j’ai envie de faire une performance artistique, où moi je ne triche pas, je suis authentique, je suis vraie, où j’ai envie de donner. Peu importe le résultat. Je n’ai pas envie de coller à un style, au style Eurovision. J’ai envie de rester moi-même, donc j’y vais avec ce que je suis.»

On ne sait jamais, c’est peut-être justement parce que la France sera représentée par une chanteuse qui s’en moque de gagner qu’elle a ses chances le 18 mai. On peut toujours rêver.

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis