[mise à jour, 23h20] Ajout de la réaction de Sophia Aram.

Il n’y a pas que la Yagg Team que Sophia Aram a séduite cette année par son humour, son amour de l’égalité, sa franchise. Le jury du prix Pierre Guénin a décidé à l’unanimité d’en faire sa lauréate pour l’année 2013.

«À de nombreuses reprises, Sophia Aram a posé l’égalité des droits comme une évidence, de manière libre et courageuse, et surtout fédératrice, indique un communiqué.

«En la récompensant, le jury a choisi de démontrer que l’égalité des droits n’était pas défendue uniquement par une communauté, mais par toute personne éprise de justice.»

L’humoriste succède ainsi à Virginie Despentes et à Paris Foot Gay, à qui le prix avait été conjointement attribué l’an dernier. Étaient également en lice Elisabeth Badinter, Lilian Thuram, les Dégommeuses, Caroline Fourest, Erwann Binet, le projet Entourage LGBT, Ludovic Mohamed Zahed, Yeshaya Dalsace

«Je suis évidemment touchée, de recevoir le prix Pierre Guénin, a réagi Sophia Aram, sollicitée par Yagg, mais je suis partagée entre deux sentiments: la fierté d’avoir pu apporter ma modeste contribution à ce combat et l’effroi face à la violence et la bêtise des propos qui sont ressortis à l’occasion des débats sur le droit au mariage pour tous.

«Les anti-mariages ont libéré une parole et ils devront répondre des blessures que leurs propos ne manqueront pas de laisser auprès des personnes concernées, de leurs proches et de toute les personnes qui se refusent de distinguer les individus en fonction de leur orientation sexuelle.»

Le prix sera remis en mai prochain, en marge de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. Il s’accompagne d’une dotation de 4000 euros, qui seront reversés à une ou plusieurs associations désignées par Sophia Aram.

Le jury 2013 était présidé par Christophe Girard, maire du IVe arrondissement de Paris. Il était composé de Pierre Guénin, journaliste et écrivain, Virginie Despentes, écrivaine et cinéaste, Pascale Ourbih, présidente du festival Chéries-Chéris, Pierre et Gilles, artistes photographes et plasticiens, Alain Burosse, photographe et réalisateur, Joëlle Matos, journaliste à Canal+, SOS homophobie (représentée par sa présidente, Elisabeth Ronzier), Didier Mesgard, journaliste à France 24, Alexandre Benallaoua, directeur de la Petite robe noire, Galia Salimo, animatrice, Fabrice Dupré, plasticien, Frank Delaval, directeur des relations publiques et des relations de presse de l’agence Révolutions, et Judith Silberfeld, rédactrice en chef de Yagg.

jury prix pierre guenin

Le prix Pierre Guénin a été créé en 2009 pour récompenser une personne, un groupe de personnes ou un projet qui a particulièrement contribué à la lutte contre l’homophobie et l’avancée des droits LGBT au cours de l’année passée.

Photos France Inter/DR

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter: benedicteliesse