«Aujourd’hui j’annonce, officiellement, ma candidature à la mairie de New York.» C’est en vidéo que Christine Quinn a choisi d’officialiser sa volonté de succéder à Michael Bloomberg à la mairie de New York:

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur Christine Quinn Launches Her NYC Mayoral Campaign

En 5 minutes, la favorite des sondages pour la primaire démocrate évoque son père, sa famille immigrée d’Irlande, la mort de sa mère lorsqu’elle était enfant. Elle ne parle pas, en revanche, de son épouse, l’avocate Kim Catullo, avec laquelle elle s’est mariée au printemps 2012, ni véritablement de son homosexualité – elle mentionne, en passant en revue sa carrière, son travail à la tête de la National Coalition of Anti-Violence Programs (NCAVP).

Interrogée par le New York Times sur ces omissions, Christine Quinn, qui se dit «incroyablement fière» d’être la première présidente ouvertement homo du conseil municipal, a répondu que l’objectif de la vidéo était d’apporter aux électeurs et aux électrices quelque chose de nouveau:

«Difficile d’imaginer que les New-Yorkais-es ne savent pas que je suis lesbienne.»

Les élections se tiendront en novembre prochain.

Lire aussi: Madam Would-Be Mayor (New York Magazine)

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis