Après le cri du dimanche, le collectif Oui Oui Oui poursuit ses actions, plus axées sur la PMA. Aujourd’hui, le collectif organisait un rassemblement devant le restaurant Léon de Bruxelles, avenue de la République, à Paris:

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur ‪Asile pour nos moules

«Par cette action symbolique et humoristique, Oui Oui Oui entend rappeler que contrairement à la Belgique, la France continue de refuser la procréation médicalement assistée (PMA) aux lesbiennes et aux femmes célibataires», explique le collectif dans un communiqué.

«En dépit des engagements pris par François Hollande et Najat Vallaud-Belkacem lors de la dernière campagne présidentielle, en dépit de la promesse faite en décembre aux député-e-s et aux associations LGBT, le gouvernement continue de tergiverser.

«Le comité national consultatif d’éthique, pour l’essentiel un conclave d’hommes vieux et souvent religieux, s’est auto-saisi de la question pour retarder encore un peu plus les choses. Face à cette situation, les femmes et d’abord les lesbiennes restent forcées, pour celles qui le peuvent, à prendre le Thalys.

«On les contraint à demander l’asile procréatif en Belgique: ce n’est ni juste, ni moderne, ni politiquement acceptable.»

Photo Oui Oui Oui

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis