Société | 28.02.2013 - 17 h 22 | 0 COMMENTAIRES
  • Frigide Barjot
  • Manif Pour Tous
  • oui oui oui

Comptes de la «Manif pour tous»: Oui Oui Oui lance une pétition pour exiger la publication

Publié par
«Il est d'ailleurs important que tous les citoyens puissent avoir accès aux comptes de cette organisation, pour juger par eux-mêmes de ses modes de financement et de ses dépenses», estime le collectif.

petition oui oui oui manif pour tousAvec la «Manif pour tous», on en revient toujours aux chiffres. Et notamment aux questions d'argent. Car pour mobiliser et acheminer des centaines de milliers de manifestant-e-s lors des rassemblements anti-égalité des droits, il faut de l'argent. Beaucoup. Les sympathisant-e-s mettent volontiers la main à la poche, se vantent Virginie Merle-Tellenne, dite Frigide Barjot, et ses comparses (lire Manif anti-mariage du 13: derrière Barjot, la puissance des réseaux cathos).

Cet appel à la générosité a une contrepartie. «Les associations ayant reçu un montant global annuel de subventions ou de dons qui excède 153000 euros sont tenues d'établir des comptes annuels et d'assurer la publicité de ceux-ci, par l'intermédiaire d'un service de l'État: la direction de l'information légale et administrative», affirme la pétition lancée par le collectif Oui Oui Oui pour exiger la publication des comptes 2012 de l'organisation.

«La “Manif pour tous” n'est pas au-dessus des lois, souligne le collectif. Elle doit donc respecter cette règle de transparence, comme toute autre association qui serait dans le même cas. C'est normal en république. Il est d'ailleurs important que tous les citoyens puissent avoir accès aux comptes de cette organisation, pour juger par eux-mêmes de ses modes de financement et de ses dépenses, et s'assurer qu'ils sont conformes à tous les autres principes fixés par la loi.»

La pétition demande donc au ministre de l'Intérieur Manuel Valls, au ministre délégué chargé du Budget Jérôme Cahuzac et au directeur de l'Information légale et administrative Xavier Patier «de faire respecter la législation».

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis

Print This Post
Photo du profil de Judith Silberfeld
Publié par
Cofondatrice et rédactrice en chef de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.