La Crèche des hommes (2012), d’Hervé Brami, à 20h45, sur France 2. Dans ce téléfilm inédit, Salim Kechiouche interprète Mohamed, un homme au chômage qui décide avec ses amis d’ouvrir dans son quartier une crèche sauvage où les hommes seraient les nounous (voir la bande-annonce).

salim-kechioucheLa Crèche des hommes, présenté comme un «téléfilm sentimental», veut aussi faire passer un message anti-préjugés sexistes, racistes et homophobes. «Pour certains ou dans certaines familles, cela ne se fait pas de devenir nounou quand tu es un homme, explique l’acteur principal, cité par LeBlogTVNews. C’est comme si tu perdais un peu de ta virilité en exerçant un métier généralement attribué aux femmes. Mais pourquoi les hommes n’auraient pas le droit de devenir nounou, d’ouvrir une crèche? […] Pour en revenir à cette forme de discrimination, on aurait tout aussi bien pu prendre le contre-pied avec une fille souhaitant travailler dans le bâtiment ou désirant devenir marin. Ce qui est bien avec la comédie, c’est qu’elle offre la possibilité de parler de sujets sérieux avec légèreté». Et le beau et talentueux Salim avec en plus un enfant dans les bras, ça ne se rate pas.