L’affaire était dans les tuyaux depuis 5 ans, elle s’est enfin concrétisée hier, mercredi 20 février: l’avocate Caroline Mécary a été faite Chevalière de l’Ordre national du Mérite. C’est Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris, qui lui a remis les insignes, lors d’une cérémonie au Palais de Justice de Paris. Une première pour elle, qui n’avait à ce jour jamais épinglé de médaille.

Les deux femmes se connaissent bien, Caroline Mécary a rejoint à l’automne 2012 le conseil d’administration d’Oser Paris, l’association de soutien à la candidature d’Anne Hidalgo à la succession de Bertrand Delanoë. Cette proximité, cette amitié étaient évidentes dans l’éloge prononcé, où la candidate à la Mairie de Paris a clairement laissé entendre qu’elle aimerait pouvoir compter l’avocate dans son équipe si elle est élue.

Débutant ses phrases par «Comment cela s’appelle-t-il», une figure de style employée par Caroline Mécary sur son blog (et empruntée à Jean Giraudoux dans Electre), Anne Hidalgo a entrepris de dresser le portrait de l’avocate: son enfance dans une famille franco-libanaise, l’importance de la lecture puis de l’écriture, les deuils, sa ceinture noire de karaté, la vocation, l’amitié, le refus absolu des discriminations.

Anne Hidalgo a aussi pris soin de lister les évolutions jurisprudentielles majeures obtenues par Caroline Mécary en matière d’égalité des droits entre homos et hétéros et de reconnaissance des familles homoparentales:

«Aujourd’hui, constatant ton combat, tes victoires, les victoires de tes clients et de la Justice, l’Assemblée nationale a adopté le mariage pour tous, et peut-être devrions-nous appeler cette loi la “loi Mécary”, a-t-elle estimé. Tu n’es pas parlementaire, mais je crois que cette loi portera à jamais ta marque.»

[Gallery not found]

Photos Xavier Héraud

Caroline Mécary est membre du comité de direction de LGNET, société éditrice de Yagg.

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis