[mise à jour, 16h45] Fermeture du restaurant
[mise à jour, 17h25] Ajout de déclarations de l’association Quazar

Les couples homos n’étaient pas les bienvenus hier au Subway du campus universitaire d’Angers. En devanture, le gérant du restaurant a apposé une affiche réservant le menu spécial Saint-Valentin aux couples «H/F». Ce franchisé prétendait ne pas faire là de discrimination car le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe «a avancé, mais n’est pas encore ratifié par le Sénat. Jusque-là j’utilise la loi de la liberté d’expression (sic)».

affiche subway 800

Subway «se désolidarise totalement» de l’initiative de ce franchisé. Le siège du groupe outre-Atlantique lui a infligé un blâme. Sollicité par Yagg, il était «introuvable» selon un employé du restaurant. L’association LGBT Quazar, implantée à Angers, a sollicité la direction de Subway. Elle attend des excuses officielles de la société et entend porter plainte au pénal pour discrimination au titre de l’orientation sexuelle «en fonction de l’étude juridique en cours et des suites de cette affaire».

Le responsable régional, Patrick Rety, ne compte pas en rester là: «J’ai honte. Je vais demander à ce que la sanction soit irréprochable, a-t-il confié à Yagg. On ne peut pas accepter ça en 2013, on a des valeurs, on a du respect pour les gens.» De nouvelles mesures à l’encontre du gérant devraient être prises «très rapidement», selon lui.

L’affiche incriminée, encore présente ce midi, a depuis été retirée. Peu après 16h30, le restaurant a fait l’objet d’une «fermeture exceptionnelle», a indiqué à Yagg une employée, confirmant une information de FranceTVinfo. Le groupe Subway cherche désormais à éviter que ce cas isolé ne fasse de l’ombre aux autres restaurants de la chaîne.

Via Julien Miquel

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln