Mardi 12 février, après l’adoption par les député-e-s du texte de loi ouvrant le mariage et l’adoption à tous les couples, Yagg a recueilli les réactions de quelques associations aux abords de l’Assemblée nationale.

Nicolas Gougain, porte-parole de l’Inter-LGBT, estime qu’il s’agit d’une «étape très importante dans la marche pour l’égalité des droits» et salue «la mobilisation de la majorité parlementaire», aussi bien lors du vote solennel que pendant les débats. Pour autant le combat continue, notamment en ce qui concerne «l’accès à la PMA pour les femmes» ou encore «la question des droits des trans’».


Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Nicolas Gougain de l’Inter-LGBT: «On reste mobilisés pour la suite»

Accès à la PMA pour les couples de lesbiennes: il en est aussi question pour le collectif Gouine comme un camion. «Pourquoi on ne ferait pas famille sans les hommes?», s’interroge l’une de ses membres, accréditant l’idée d’une victoire en demi-teinte. «On reste vigilant sur les autres chantiers, mais ne boudons pas notre plaisir», lance Denis Quinqueton, président d’Homosexualités et Socialisme. En ce qui concerne les député-e-s socialistes qui ont voté contre (4) ou se sont abstenu-e-s (5), HES prendra le temps de les rencontrer pour les convaincre («Ils se trompent, leur combat n’est ni bon ni juste»). Quant à Nicolas Bighetti de Flogny, de l’association lyonnaise Rimbaud, il revient sur le débat parlementaire («instructif» mais parfois «violent») et les conséquences sur les jeunes homos des propos homophobes tenus par certains députés.


Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Vote Mariage pour tous: Réactions de Gouine comme un camion, HES et Rimbaud

Lire aussi les communiqués de la Fédération LGBT («Mariage pour tous: nous ne voulons pas de mariage communautariste»), de SOS homophobie («Mariage, Adoption: l’égalité est en marche!»), d’Act Up-Paris («Mariage: et maintenant, la suite»), de Aides («Aides salue le vote historique de l’Assemblée nationale en faveur du mariage pour tous»), de GayLib («Historique!»), de la Fédération Total Respect – Tjenbé Rèd («Mariage universel: 12 député-e-s d’outre-mer en faveur d’une avanéee vers l’égalité») et de Face à Face («Mariage et adoption pour tous: une première victoire le 12 février»).