Une volonté d’acier d’un côté, une créativité bien prononcée de l’autre, et une entreprise coopérative et solidaire pour couronner le tout. Voici la recette du «Rhum qui dit oui à l’égalité». Issu du commerce équitable, ce rhum bio témoigne de l’engagement de plusieurs partenaires, qui ont décidé de prendre parti et de soutenir l’ouverture du mariage aux couples homosexuels.

DEUX ENGAGEMENTS EN UN
Didier Reynaud, passionné de commerce équitable, est à l’initiative d’un projet qui remonte à plus de sept mois. Son but: lier son engagement avec sa passion. Pour ce faire, il a pu compter sur Ethiquable, une entreprise coopérative citoyenne et solidaire (de commerce équitable) qui a répondu favorablement à sa proposition. Le projet devait se transcrire par un produit commercialisé en édition limitée avec un packaging spécial pour l’occasion. Encore fallait-il trouver un illustrateur engagé dans la défense des droits LGBT qui accepterait de travailler sur ce projet avec des contraintes budgétaires strictes. C’est ainsi que Didier Reynaud a proposé son «coup de cœur artistique», Dugudus. Celui-ci, qui se définit lui-même comme un «graphiste, affichiste, dessinateur» mais surtout pas comme un artiste, est aussi l’auteur de visuels pour les manifestations pour l’égalité des droits.

«Le projet est venu à moi, explique Dugudus. Didier, qui fait de la photo, a vu l’une de mes affiches intitulée “Libres d’aimer” dans Paris et m’a contacté car il aimait son identité visuelle.» Le projet est lancé. La marque Ethiquable, séduite par l’idée de Didier et la créativité de Dugudus, décide de leur laisser une entière liberté sur le packaging.

Un des éléments importants de ce projet repose sur la répartition des coûts: sur les 24€50 que coûte la bouteille, 19% revient aux producteurs et 12% à Ethiquable, le reste se répartit entre plusieurs taxes. «On a choisi d’être transparent sur les prix parce qu’on est en train d’amener plein de gens à prendre position avec nous sur ce sujet», souligne Didier Reynaud.

UNE BOUTEILLE BIO EN ÉDITION LIMITÉE
Il n’existe que 7000 exemplaires de la bouteille de «Rhum qui dit oui à l’égalité». «Au-delà d’un certain nombre, on pourrait être taxé de récupération alors que ce n’est pas le cas. On prend position, on est cohérent et on est dans le commerce équitable. On a choisi de limiter le nombre d’exemplaire pour ces différentes raisons», annonce Didier Reynaud.

Le rhum est élaboré en Haïti par la coopérative Mouvement paysan papaye (MPP). Le MPP regroupe 60000 paysans, dont des producteurs de sucre de canne, qui luttent pour la souveraineté alimentaire et les droits fondamentaux. «Les producteurs sont au courant de ce que nous faisons et ont plutôt été fiers de notre projet», explique Didier Reynaud.

L’opération a reçu le soutien du Caélif, un collectif d’associations étudiantes LGBT d’Ile-de-France. «Nous avons trouvé l’idée d’Ethiquable intéressante. Le but est de faire connaître l’initiative et d’inciter les étudiants à consommer des produits issus du commerce équitable», précise Emmanuelle Campo, coprésidente du Caélif.

«LE BON CÔTÉ DE L’HISTOIRE»
«Fier d’être du bon côté de l’Histoire»: c’est l’autre slogan fort du projet, autour duquel Ethiquable communique activement, notamment via les réseaux sociaux. «Aujourd’hui je pense qu’on n’a pas du tout à rougir de ce qu’on fait parce qu’on est les seuls à prendre position comme cela», affirme Didier Reynaud. Dugudus ajoute: «J’ai le parcours d’un militant social et politique depuis l’élection en 2007 de l’ex-président de la République Nicolas Sarkozy. J’essaie de me coller à des sujets d’actualité qui me sont propres pour offrir des images, des solutions visuelles à un problème. J’aime me retrouver dans la rue avec des images qui nous touchent en lien avec des causes importantes. Donc cela me paraît logique de m’impliquer pour l’ouverture du mariage aux couples homosexuels. Ça fait longtemps que la cause LGBT ne s’était pas unie comme ça pour un projet. À travers le vote de la loi, c’est une communauté qui ressort plus soudée avec un message politique fort. Mais il y a eu d’autres occasions pour moi de m’engager, avec le maintien de l’âge du départ à la retraite à 60 ans par exemple.»

Lors de la manifestation du 27 janvier dernier pour l’égalité des droits, 3000 affiches et 10000 autocollants «Oui à l’égalité» ont été distribués. Dugudus ajoute, le sourire aux lèvres: «Je suis un intermédiaire, je mets un message en avant et pas mon nom. On appelle ça l’affiche d’utilité publique. Les images sont nécessaires pour se battre et mettre en avant des discussions».

Le «Rhum qui dit oui à l’égalité» sur le site d’Ethiquable.
Le site de Dugudus.
Didier Reynaud organise également une exposition photographique sur le commerce équitable, qui passera par Strasbourg, Paris et Lyon, ainsi que le concours du futur du commerce équitable.

Photos Didier Reynaud / DR

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Toutes les infos sur alcoolinfoservice.