Invité ce matin de France Inter, Fabrice Luchini, qui cartonne dans le film Alceste à Bicyclette (avec Lambert Wilon), a parlé en termes assez crus de son adolescence, lorsqu’il était entouré d’amis homosexuels: «J’ai été nourri, structuré et défini par les homosexuels», explique-t-il. Puis il se lance dans une de ses diatribes dont il a le secret pour évoquer son surnom de l’époque: La Luchina. Cœurs sensibles s’abstenir!

À voir et surtout à écouter (à partir de 1’20 »).


Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Fabrice Luchini by France Inter