La pop star P!nk fait la couverture du numéro de mars du magazine féminin américain Redbook. Dans l’interview accordée au magazine, la chanteuse revient sur son image hors norme dans le milieu bien lisse de la pop actuelle: «Et bien, je me suis toujours considérée comme une butch. Se sentir belle pour moi, c’est quand je me sens bien dans mon pantalon en cuir et que mon mari m’attrape les fesses. Ou quand je m’assois par terre et que ma fille se rue vers moi toute joyeuse. Être belle n’a jamais été mon but. Être heureuse, c’est mon but – me sentir bien et forte et puissante et utile et engagée et intelligente et amoureuse. C’est une question de bonheur. Et il y en a tellement en ce moment.»

Rentrer dans le moule n’a décidément jamais été son fort et c’est justement ce qui lui a réussi: «Des gens m’ont dit « Tu ne feras jamais la couverture des magazines parce que tu n’es pas assez jolie. » Je n’ai aucun problème avec ça. J’ai d’autres points forts: je suis bosseuse, j’ai du talent, je suis marrante, et je suis quelqu’un de bien.» Qui irait la contredire?

En lice pour rafler le Grammy Award du meilleur album pop de l’année face à Maroon 5 ou encore Florence and the Machines, P!nk vient tout juste de sortir un nouveau single extrait de The Truth About Love, intitulé Just Give Me A Reason en duo avec le chanteur Nate Ruess.

Redbook sortira dans les kiosques aux États-Unis le 12 février.