[Mise à jour 13h06] Selon le Figaro, Pierre Lellouche adresse un « vif démenti »: il n’aurait pas dit « tête », mais « texte ».

Pierre Lellouche ne s’était pas fait remarquer jusqu’ici dans les débats sur le mariage pour tous, il s’est vite rattrapé. Hier soir, un peu avant 23h30, alors que Christiane Taubira répond aux députés, l’ancien secrétaire d’État UMP lui lance: «On en a marre de votre tête». Le président de séance Christophe Sirugue interrompt immédiatement la Garde des Sceaux pour dénoncer les propos «inacceptables» et «insultants» du député et le menacer d’un rappel à l’ordre s’il réitère quelque chose du même genre.

Dans un communiqué la fédération Total Respect / Tjenbe Red s’élève vivement contre les propos de Pierre Lellouche:

«M. Lellouche (…) a réussi à condenser une pensée raciste, misogyne & homophobe en moins de dix mots : c’est une forme affligeante d’exploit. Nous condamnons cette attaque contre une compatriote qui poursuit, avec un courage & une dignité exemplaires, le combat entamé en 1848 par les Français/es d’outre-mers pour l’égalité des droits.»

Si vous ne parvenez pas à lire la vidéo, cliquez sur le lien suivant : Lellouche à Taubira «on en a marre de votre tête»

Lors des débats sur le Pacs, Pierre Lellouche s’était également distingué par son opposition sans nuance au texte, lançant même «Il n’y a qu’à les stériliser» (en parlant des homos) – des propos qu’il a toujours nié avoir tenus mais qui sont consignés et qui lui sont attribués dans le compte-rendu officiel des discussions du 8 novembre 1998. En 2007, il s’était prononcé en faveur du contrat d’union civile proposé – et jamais réalisé – par Nicolas Sarkozy, estimant au passage, lors d’une réunion avec Gaylib, qu’il s’agissait là d’une étape avant le mariage.

Photo Capture d’écran

Suivez Xavier Héraud sur Twitter: folkfurieuse