Le député EELV Sergio Coronado a créé un incident de séance ce soir à l’Assemblée Nationale. Vers 22h le député a pris la parole pour un Rappel au règlement (intervention d’un député sur la base du règlement de l’Assemblée). Il a reproché à Christian Jacob, le président du groupe UMP, de l’avoir traité d’«hystérique» à la clôture de la séance précédente à 20h30.

Sergio Coronado se penche sur le sens du mot hystérique et relève qu’il était utilisé au XIXè siècle pour qualifier les « invertis ». Il lance alors:

«Cher Christian Jacob vous auriez pu être plus franc et faire comme dans les cours d’école: me traiter de pédé», lance-t-il alors.

Le député poursuit en affirmant qu’il est fier de ce qu’il est. Stupéfaction et bronca sur les bancs de la droite. Christian Jacob ne se démonte pas:

«Je vous invite à revisionner votre intervention, vous partagerez mon constat sur votre déclaration.»

Et «je crois qu’ensuite il viendra me présenter des excuses», ajoute-t-il à l’intention de l’hémicycle.
Voir la vidéo de l’intervention de Sergio Coronado:

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Sergio Coronado à Christian Jacob: «Vous auriez pu me traiter de pédé» by yagg video
«CONSERVATRICE COINCÉE»
Mais Christian Jacob n’en a pas fini avec Sergio Coronado. Il reprend la parole un peu plus tard et accuse le député ouvertement gay d’avoir traité Hervé Mariton de «conservatrice coincée» sur Twitter et demande une suspension de séance. Le président du groupe UMP fait sans doute référence à une série de tweets, où Sergio Coronado, en parlant du look d’Hervé Mariton, évoque Bree Van de Kamp, l’une des héroïnes de la série Desperate Housewives.

Au troisième jour des débats, les débats sont plus houleux que jamais. Et l’apaisement ne semble pas encore à l’ordre du jour.