Face à Civitas, des partisan-e-s de l'égalité… par yaggvideoC’est sous bonne garde et sous les projecteurs des chaînes de télévision que les membres du groupuscule catholique intégriste Civitas ont prié hier soir à deux pas de l’Assemblée nationale. Ils souhaitaient ainsi manifester leur opposition au projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe, en discussion depuis hier dans l’hémicycle. Leur président, Alain Escada a par ailleurs exprimé que son organisation œuvre pour l’avènement d’une «France catholique».

Quelques parlementaires, dont le député (PS) Nicolas Bays, ont tenté de faire cesser cette prière de rue. Les forces de l’ordre s’en sont tenues aux consignes de la préfecture de police de Paris et ont continué à encadrer les manifestant-e-s de Civitas. Mais elles ont aussi protégé les contre-manifestant-e-s, notamment les Sœurs de la perpétuelle indulgence, venu-e-s protester contre ce rassemblement. Pour parer à toute éventuelle agression par des extrémistes, la police a raccompagné les partisan-e-s de l’égalité jusqu’au métro.