Deux jours avant l’ouverture du débat sur le projet de loi «Mariage pour tous» à l’Assemblée nationale, les partisan-e-s de l’égalité des droits se retrouveront à Paris et dans d’autres villes (consultez la liste complète des rassemblements) le 27 janvier pour manifester. En régions, on a déjà eu droit à de belles mobilisations le week-end dernier et il faut continuer sur la même lancée. Il s’agit d’un moment-clé à l’heure où les opposant-e-s au mariage des couples de même sexe ne cessent de battre en brèche les principes républicains pour mieux barrer la route à l’égalité pour tou-te-s. Les motivations pour défiler ce dimanche sont variées, mais quel que soit le message que l’on veut faire passer, il convient de bien se préparer.

MY UMBRELLA… ELLA… ELLA…
Les détails pratiques, d’abord. Le cortège partira à 14h de la place Denfert-Rochereau. Si vous venez en transports en commun, pensez à sortir à la station précédente ou suivante, car la RATP pourrait provisoirement fermer la station en cas de trop forte affluence. Le défilé s’ébrouera jusqu’à Bastille, sur un parcours long de 4,2 kilomètres (trajet: Denfert-Rochereau – Port Royal – Luxembourg – Maubert Mutualité – Sully Morland – Bastille).

La température maximale devrait s’élever à 7°C, les chaussures chaudes ne seront pas de trop (une paire de chaussettes de ski avec des tongs, ça marche aussi). L’éventualité de précipitations fait encore débat parmi les météorologues – l’opposition réclame d’ailleurs un référendum sur cette question – alors pensez à porter un vêtement muni d’une capuche, ou tout simplement à venir avec votre parapluie. S’il est coloré, c’est mieux.

IMAGINE
Contrairement à la manif dite «pour tous», la Marche pour l’égalité est vraiment conçue pour tou-te-s. Cela signifie que vous pouvez défiler avec votre carré Hermès (pensez à retirer l’étiquette, personne n’a besoin de savoir que vous l’avez acheté pendant les soldes) et votre pantalon en velours, votre serre-tête et votre veste en tweed, votre jupe écossaise et vos armoiries familiales. Vous n’avez rien de tout cela dans votre garde-robe ou dans celle de vos aïeux/les? Toute autre tenue sera tolérée, mais regardée avec condescendance, bien entendu.

Nos chères petites têtes blondes, brunes, châtain, rousses et même auburn (on n’arrête pas le progrès), seront de la partie. Parents, pensez à préserver leurs tympans. Et surtout, surveillez vos rejetons: selon le député UMP Nicolas Dhuicq, ils peuvent basculer à tout moment dans le terrorisme s’ils sont élevés par des couples homos. Il suffirait d’un moment d’inattention pour que, horreur suprême, ils fassent imploser la norme hétéropatriarcale.

DON’T CRY FOR ME, ARGENTINA
Si vous tenez absolument à renverser la société et à promouvoir un ordre nouveau où l’égalité primera sur la peur et l’ignorance, vous pouvez brandir une pancarte. Le yaggeur Sylvainj et l’équipe des affichespourtous.fr vous ont prémâché le travail (et on les en remercie). Il est toujours plus pratique d’être à plusieurs pour mener à bien une révolution, aussi pacifique soit-elle. Pour ne pas passer plusieurs heures à chercher vos coreligionnaires dans la foule, convenez à l’avance d’un lieu et d’une heure de rendez-vous. Les réseaux des opérateurs télécoms fonctionnent souvent très mal durant les manifestations.

Cette mobilisation n’a pas pour but de rivaliser avec celle des homophobes* pour savoir qui a la plus grosse… hum… manifestation. Mais si l’on est nombreux, c’est quand même bien, hein. Veillez donc à ne pas emprunter les trottoirs mais à rester sur la route pour être comptabilisé-e par la police.

Si vous ne parvenez pas à voir la vidéo, cliquez sur Manifestation nationale pour l’égalité le 27 Janvier à Paris — Trailer

*«Quand on est contre l’égalité entre homos et hétéros, on est homophobe.» Judith Silberfeld