«Je suis fière que la gauche porte une réforme de société», s’est réjouie Dominique Bertinotti qui a débuté son discours par la question du mariage et de l’adoption pour tou-te-s lors de ses vœux à la presse ce matin. «J’espère que je ne serai pas trop prise par l’émotion au moment où il faudra expliquer le sens de cette loi» lors du débat à l’Assemblée nationale mardi 29 janvier, a-t-elle ajouté. Elle a rapidement abordé la question de l’autre projet de loi, celui qui portera plus largement sur la famille: «Il sera présenté le 27 mars en Conseil des ministres», a-t-elle précisé.

Le contenu de ce texte reste encore flou. Il devrait porter sur «les nouvelles filiations, les nouvelles parentalités», mais aussi «le droit de l’enfant à connaître son histoire originelle», a indiqué la ministre. Le projet de loi «famille» évoquerait également la question du statut du tiers et de l’adoption pour les couples non-mariés.

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez sur Dominique Bertinotti: Le projet de loi Famille sera présenté le 27 mars

Après la présentation générale de Dominique Bertinotti, les journalistes présent-e-s ont pu l’interroger. La ministre n’avait pas mentionné la procréation médicalement assistée (PMA), la presse s’en est chargée. L’ancienne maire du IVe arrondissement de Paris s’est engagée: «La question de la PMA pour l’ouverture aux femmes homosexuelles sera abordée dans le cadre de la loi famille», a-t-elle indiqué. Elle a rappelé qu’actuellement environ 1500 enfants naissent chaque année en France grâce à cette procédure ouverte aux couples hétérosexuels.

La ministre a admis que «le périmètre de la loi Famille n’est encore totalement fixé». Elle dit attendre la fin du débat sur le mariage et l’adoption à l’Assemblée pour délimiter les contours du futur projet de loi. Il lui restera donc un peu moins d’un mois et demi pour rédiger ce texte de loi aux multiples sujets. Dominique Bertinotti a assuré qu’une réflexion avait déjà été entamée et que les délais seront tenus.

Elle a conclu l’échange en parlant de la Marche pour l’égalité de dimanche. Elle sera absente du défilé, mais recevra Harlem Désir et des élu-e-s socialistes parisien-ne-s pour montrer son soutien.

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez sur Dominique Bertinotti: La question de la PMA sera abordée dans la loi Famille

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln