Le Président de la République a adressé hier, mercredi 16 janvier, ses vœux aux Assemblées et au Conseil de Paris. Il en a profité pour réaffirmer qu’il n’y aurait pas de référendum sur la question de l’ouverture du mariage aux couples de même genre.

«C’est un engagement que j’ai pris devant les Français. Il était, je crois, le 31e. Ça ne veut pas dire qu’il ait moins de valeur que les 30 premiers mais il doit être comme les autres respecté. Je tiendrai donc cet engagement. Ce texte a été préparé depuis plusieurs mois par la Garde des Sceaux après une large concertation. Le Conseil des ministres l’a adopté le 7 novembre. Je connais les sensibilités sur ce sujet, elles sont diverses, et d’ailleurs une manifestation, que j’ai qualifiée de consistante, s’est déroulée dimanche. Je la respecte mais c’est maintenant au Parlement d’intervenir et c’est dans ce cadre que la loi sera votée. Le travail en commission a commencé, du temps a été réservé au débat, et je considère que sur les sujets de société, la délibération législative est une garantie, et qu’en outre le champ de l’article 11 de la Constitution est strictement limité et écarte les sujets dits de société.»

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur Vœux aux bureaux des Assemblées et au Conseil de Paris

Toutes les infos sur les rassemblements pour l’égalité des droits partout en France.

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis