Olivier Dussopt et onze autres député-e-s socialistes ont déposé un amendement visant à inscrire le principe de la procréation médicalement assistée (PMA) dans le texte de loi «Mariage pour tous». Leur objectif: pousser le gouvernement à s’engager publiquement en Commission pour que la PMA figure dans le prochain projet de loi sur la famille.

Interviewé par Yagg, Olivier Dussopt rappelle l’ensemble du chemin parcouru au cours des derniers mois grâce aux auditions et au travail parlementaire. Selon le député, la mise en œuvre des engagements de campagne du président François Hollande est un moyen de lutter contre l’homophobie.

Mais Olivier Dussopt mentionne aussi les règles spécifiques qui s’appliquent au débat parlementaire: aucun-e député-e ne peut être poursuivi-e pour les propos tenus à la tribune. Le député de l’Ardèche prend toutefois l’engagement d’être «présent» et de «répondre» à d’éventuels propos homophobes pour ne pas laisser la violence l’emporter.

Olivier Dussopt: On ne laissera rien passer pendant le débat

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln