Un collectif d’associations liées à la religion venut faire entendre un autre son de cloche sur le mariage pour tous et organise demain dimanche 13 janvier une conférence de presse sur le sujet. Dans ce collectif on trouve Le Mouvement du christianisme social, le Carrefour des chrétiens inclusifs, David & Jonathan (mouvement homosexuel chrétien), Evangile et Liberté et le Réseau du Parvis. Le Beit Haverim (groupe juif gay et lesbien de France), FHEDLES (Femmes et hommes, égalité, droits et libertés dans les Eglises et dans la société), HM2F (Homos musulmans de France), les Musulmans progressistes de France, Shinnyo (communauté LGBT bouddhiste) et, nous dit-on, « différentes personnalités du monde religieux » ont apporté leur soutien à cet événement.

« Les autorités religieuses catholiques, protestantes, juives, musulmanes ont pris des positions publiques contre le projet de loi ouvrant le mariage à tou-te-s. Depuis des mois, elles disent vouloir un débat sur ce sujet pour faire entendre l’opinion publique française, tout en omettant par ailleurs de prendre en compte la diversité d’opinions des croyant-e-s. Cette omission est-elle l’aveu d’une perte d’autorité ? N’est-il pas temps pour ces autorités de reconnaître aujourd’hui que leurs positions souvent sans nuances ne représentent pas la diversité des opinions des fidèles ? Pourquoi appeler à un débat dans la société civile alors que le débat entre croyant-e-s n’est pas favorisé ? », écrit le collectif dans un communiqué.

C’est pour appeler les croyant-e-s de tous horizons à prendre la parole que les collectif organise une conférence de presse le dimanche 13 janvier à 11h00 au 92 bis rue de Picpus, Paris 12è (métro Bel-Air).