Une quarantaine de personnes se sont retrouvées samedi 5 janvier devant l’hôtel de ville de Montauban pour une cérémonie symbolique de mariage entre deux femmes: Sabrina et Mila. Une absence, bien que prévisible, a été remarquée: Brigitte Barèges, maire (UMP) de la ville, a préféré décliner l’invitation. Elle était pourtant l’une des raisons de ce rassemblement puisque les militant-e-s des Jeunes Communistes à l’origine de cet événement souhaitaient la voir retirer ses propos homophobes. En 2011, l’élue avait déclaré au sujet du mariage des couples de même sexe: «Et pourquoi pas des unions avec les animaux? Et la polygamie?»

Dans un élan d’humour que les organisateurs/trices ont qualifié de «cynique», Brigitte Barèges a tout de même fait porter un message aux mariées:

«Ne voulant pas contrevenir à la législation de la République de mon pays, vous comprendrez que je ne peux être parmi vous pour célébrer votre union. (…) Sans vouloir minimiser votre opération de marketing nuptial (…), je préfère rester dans l’ombre de ceux qui œuvrent au quotidien, afin d’aider ceux et celles qui souffrent dans leur chair, en silence.»

La cérémonie s’est déroulée dans le calme. La conseillère municipale d’opposition Marie-Claude Bouyssi (FdG) a lu les passages du Code civil relatifs au mariage avant de prononcer un discours contre l’homophobie et l’attitude de la droite dans le débat actuel.

[Gallery not found]

Photos Jeunes Communistes

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln