Dimanche 6 janvier, BFMTV a opposé l’abbé de la Morandais, ex-aumonier des parlementaires à Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, sur le projet de loi du mariage pour tous.

L’abbé, particulièrement en verve, s’est fait fort de montrer son opposition au projet de loi et sans faire de détail. Morceaux choisis:

«Pourquoi ne pas modifier le pacs, tout simplement? J’ai dîné il n’y a pas si longtemps avec Lionel Jospin et son épouse philosophe [Sylviane Agacinski] qui m’ont dit qu’ils étaient contre le mariage gay. D’ailleurs à l’époque où le pacs est passé, on avait bien annoncé que ce ne serait pas une porte ouverte au mariage gay. Et arrêtons d’employer ce mot mariage, parce que le mariage c’est un homme, une femme.»

«Ce que je sais des homosexuels et j’en connais, c’est qu’ils le vivent souvent comme une blessure et qu’ils aimeraient bien ne pas l’être.»

«Vous êtes mariée, vous auriez des enfants [la ministre en a déjà], vous seriez enchantée qu’un de vos enfants soit lesbienne, ou homosexuel? Entre nous. Les yeux dans les yeux.»

«Je ne vais pas vous dire qu’il faut les guérir bien entendu [les homosexuels]. Mais quand on voit une femme comme vous avec votre sourire et votre charme de petite fille modèle, on a envie de se dire que les gays devraient se convertir tout de suite.»

«Comment ferais-je confiance à un homme qui a plaqué la mère de ses quatre enfants? Et qui exhibe comme première dame de France sa maîtresse.»

Face à ce déluge de beauferie, la ministre, souvent consternée, a tenté d’élever le débat et lorsqu’Olivier Mazerolle lui a demandé pourquoi elle était favorable au projet de loi, elle a répondu:

«J’ai envie de vous répondre par la devise républicaine: Liberté, Égalité, Fraternité. Liberté de vivre sa vie comme on l’entend. Égalité entre les couples quelle que soit l’orientation sexuelle. Fraternité dans le sens acceptation des autres, et arrêt de cette stigmatisation et de cette opprobre sociale. On n’en peut plus.»

Voir l’intégralité du débat ici:

Notons qu’il n’y a pas si longtemps, le même abbé se disait «à titre privé» favorable à l’ouverture du mariage pour tous (lire L’abbé Alain de la Morandais est favorable à l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe). Un hommage à feu Edgar Faure qui estimait que «ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent»?

Voir la vidéo ci-dessous: